Une journée chez les canailles !

L’accueil

L’enfant et le parent sont libres d’arriver à l’heure qu’ils le souhaitent, du moment que la famille ait prévenu au préalable l’équipe de leur heure approximative d’arrivée. Cependant, pour un accueil de qualité, il est préférable que l’accueil se fasse avant 9h30 (le début des ateliers).

A l’arrivée, le parent transmet à un membre de l’équipe les informations nécessaires pour la prise en charge de l’enfant par l’équipe (la nuit qu’il a passée, ce qu’il a mangé, son humeur éventuelle, un déplacement d’un parent durant quelques jours, un déménagement…).

Ces éléments d’informations sont notés sur un classeur de transmissions prévu à cet effet. Ces transmissions verbales et écrites sont les garanties d’un relais cohérent entre la vie familiale de l’enfant et son quotidien à la crèche.

Le jeu libre

La vie s’organise autour des enfants, de leurs besoins et de leurs désirs. L’espace de la crèche est avant tout le lieu des enfants. Le mobilier leur est adapté, les jouets leur sont accessibles. Une organisation adéquate, réfléchie, leur permet de « faire seul ».

Nous avons pensé l’aménagement de l’espace en coins ouverts pour favoriser l’autonomie et l’éveil des enfants :

  • Un espace dinette et poupées (jeux symboliques) ;
  • Un espace lecture et chansons ;
  • Un espace pour les tout-petits ;
  • Un espace atelier ;
  • Un espace repas qui peut également servir pour des temps d’ateliers.

Chaque espace (aussi bien sur un temps d’atelier qu’un temps de repas) est accessible par l’enfant quand celui-ci en exprime le besoin.

La mise à disposition des jeux et jouets pour favoriser la libre motricité des enfants, rend nécessaire une remise en ordre régulière de l’espace afin de leur permettre d’en profiter au mieux et en toute sécurité.

Le temps du repas

Le moment des repas doit être un moment de plaisir, de découverte, de convivialité et de relation privilégiée avec l’adulte. Les repas s’effectuent en fonction des besoins individuels de chaque enfant.

Les tout-petits, n’ayant pas encore acquis seuls la position assise, le repas leur est proposé sur les genoux d’un membre de l’équipe. Pour les plus jeunes qui ne s’assoient pas seuls sur une chaise, une chaise haute leur est proposée. Quand l’enfant saura marcher et s’assoir seul, il pourra s’installer sur une petite chaise pour prendre son repas.

Nous recommandons que l’introduction des nouveaux aliments se fasse à la maison, par la famille. Chaque aliment introduit à l’enfant doit être transmit à l’équipe, laquelle pourra alors proposer cet aliment à la crèche.

Pour favoriser l’autonomie des plus grands, les enfants peuvent mettre la table (distribution des assiettes, couverts, verres, serviettes…).

Le temps des ateliers

Notre projet s’articule autour de l’éveil sensoriel et moteur du jeune enfant. Des ateliers cuisine, jeux de transvasement (farine, semoule, eau…), parcours moteur (tunnel, briques, tente…), ainsi que des ateliers créatifs (dessins, peinture, pâte à modeler…) sont proposés aux enfants.

Nous proposons plusieurs ateliers aux enfants au cours de la journée. Les enfants ont le libre choix d’y participer ou non. Lors des ateliers, l’enfant exprime sa créativité, son imaginaire, en toute liberté. Ces ateliers doivent être adapté aux capacités des enfants, pour ne pas les mettre en situation d’échec.

Certains jeux sont également à leur disposition : encastrement, puzzles, chacun correspondant à des étapes différentes de leur développement.

Un retour aux parents est fait lors des temps de transmissions sur les activités de leurs enfants au cours de la journée.

Le temps de la sieste

Nous disposons de trois espaces de dortoirs en fonction des âges des enfants :

  • Un espace pour les tout-petits, chaque famille ramène le lit parapluie de son enfant
  • Un espace pour les enfants de 1 à 2 ans, chaque famille ramène le lit parapluie de son enfant. Un lit à rebord peut être proposé par l’équipe pour favoriser l’autonomie de l’enfant au moment du coucher et du lever, et ainsi faire une transition entre le lit parapluie et un petit lit.
  • Un espace pour les enfants de 2 à 3 ans, des petits lits fournis par la crèche sont mis à disposition des enfants.

Nous préconisons de respecter les rythmes et les habitudes de chaque enfant. Un membre de l’équipe veille à ce que l’enfant ait sa tétine ou son doudou avant de l’accompagner à la sieste.

L’apprentissage de la propreté

L’apprentissage de la propreté (accès aux toilettes ou au pot) se fait progressivement et toujours en cohérence avec ce que les parents font à la maison. Cet apprentissage est propre à chaque enfant. Il dépend de sa maturation et de son développement moteur.

Les toilettes et le pot sont accessibles aux enfants qui sont en capacités d’y aller. Pour les plus jeunes, cela peut être un lieu de découverte, de curiosité (s’assoir sur le pot avec une couche, un livre à la main).

Pour les tout-petits, le change est un temps individualisé et privilégié entre le professionnel et l’enfant. L’adulte verbalise ses gestes ainsi l’enfant prend progressivement conscience de son corps.

Le parent de permanence ne s’occupe que de son enfant lors des temps de change.